TRANSAT CLASSIQUE 2012 - DEJA 32 INSCRITS

Après l’effervescence du Nautic, il est temps de faire un premier bilan et celui-ci est plus que positif. Six semaines après le lancement officiel de la Transat Classique 2012, trente deux bateaux sont d’ores et déjà inscrits et si la flotte Atlantique reste la plus nombreuse, avec 19 bateaux, celle venue de Méditerranée augmente de jour en jour pour atteindre 13 unités. Et pas des moindres.

Parmi les Sudistes, nouveaux venus sur cette épreuve exceptionnelle, il faut en effet remarquer des concurrents prestigieux. Le fameux Moonbeam IV, plan aurique dessiné en 1914 par William Fife III et magnifiquement restauré en Birmanie, a été l’un des premiers à montrer la voie. Avec ses 35 m hors-tout, et 600 m2 de voilure au près, il a de quoi impressionner ses rivaux.

Mais White Dolphin, ketch marconi de 20,20 m, dessiné et construit en Italie par Beltrami, possède aussi un joli palmarès, avec en particulier le 1er prix AFYT 2011 dans la catégorie des Classiques Marconi.

Enfin, pour n’en citer que trois, Yen Li sera sans doute l’un des plus petits, mais pas des moins remarquables, de l’aventure. Dessiné par l’architecte américain Arthur C. Robb et construit en 1963 au chantier Cheoy Lee à Hong Kong, il mesure 10,78 m, mais son armateur est un habitué des courses hauturières avec de nombreuses participations au Trophée du Bailli de Suffren.

Les Atlantistes ne seront pas en reste avec une impressionnante armada. À tout seigneur, tout honneur, Stiren, vainqueur de la 1ère édition de la Transat Classique en 2008, défendra son titre. Ce yawl dessiné par le célèbre Olin Stephens, et construit en 1962 au chantier Pichavant, a démontré toute sa puissance, sa vélocité et la ténacité de son équipage sur le parcours Douarnenez-Agadir-St Barth.

Il n’est pas le seul à être pris par le virus hauturier puisque Mowgli, plan Sergent de 12 m, et Corto, plan Carter de 1970, reviennent, la manivelle de winch entre les dents. Il ne faudrait pas oublier Amazon, un autre plan Stephens, grand vainqueur de l’Atlantic Trophée, entre Douarnenez et Horta, et retour, ni les Swan du célèbre chantier finlandais Nautor avec des représentants de 36, 38 et 57 pieds.

Cette longue liste n’est pas encore close, beaucoup d’armateurs étant en cours de réflexion. Pour les aider à prendre leur décision, l’avis de course sera publié dans les premiers jours de 2012.

Pour tous renseignements et inscriptions, visitez le site dédié à la course : www.transatclassique.com

| Webmaster | Plan du site | Copyright Atlantic Yacht Club