LES 150 MILLES DE SAINTE MARINE

LES VOILES CLASSIQUES EN MAI

Des bouées et du large !

Depuis sa création en 2008, l’Atlantic Yacht Club s’est fixé pour mission de développer la course au large pour les voiliers classiques, une mission qu’il remplit au-delà de l’espérance des marins avides de grandes navigations. Aussi, lorsque le club décide de créer un rassemblement en Bretagne Sud, le format de cette épreuve ne pouvait pas être habituel.

Pour leur première édition, du 1er au 4 mai 2014, Les 150 milles de Sainte-Marine
proposent un subtil mélange de régates en baie de Bénodet et de navigation hauturière. Le jeudi sera l’occasion de tester la qualité des équipages, leur capacité à enchaîner les manœuvres autour de bouées entre la rivière de l’Odet, l’archipel idyllique des Glénans et la baie de Concarneau, et leur sens tactique lorsqu’il faut bien lire le plan d’eau et marquer ses adversaires. Mais dès le lendemain, il faudra endosser l’équipement de coureur au large.

Le vendredi matin sera en effet donné le départ de la manche hauturière sur un parcours idéal pour ouvrir le champ des options : dès la sortie de l’Odet, il faudra choisir sa route pour aller tourner autour de Belle-Île, emprunter le fameux passage de la Teignouse à la pointe de la presqu’île de Quiberon, et revenir au plus vite vers Sainte-Marine. Bien entendu, en fonction des conditions météo annoncées, ce tracé pourra être modifié, mais la Bretagne Sud offre une infinité de marques de parcours naturelles.

Quel bonheur de se retrouver en début de saison pour ces Voiles classiques en Mai, après des chantiers hivernaux de remise en forme des bateaux, pour goûter à nouveau aux plaisirs de la navigation nocturne : seul à la barre, sous la voûte étoilée, il faut se laisser porter par le murmure de la brise et le chuintement de l’eau filant le long de la coque. Mais la compétition reprenant ses droits, les navigateurs doivent composer avec les courants puissants et changeants, s’adapter aux changements de vent et toujours garder un œil sur des adversaires eux aussi à la recherche du bon bord, de la bonne risée. Quel plaisir aussi de se retrouver le samedi, de retour à Sainte-Marine, et d’échanger ses premières impressions printanières lors d’une réception dans le cadre exceptionnel d’une superbe propriété des bords de l’Odet.

À peine annoncée, cette épreuve sur invitation, enregistrée auprès de la Fédération Française de Voile, suscite déjà bien des envies et les candidatures ne manquent pas pour composer un magnifique plateau. Parmi les premiers invités, on peut remarquer la présence de Stiren, superbe plan Stephens construit en 1963 et vainqueur de la première Transat Classique, de Germaine, le plus ancien voilier construit – en 1882 ! - par le célèbre chantier Camper & Nicholson encore navigant, de Timia, plan Illingworth de 1963 bien connu de tous les amateurs de belle plaisance, de Fyne, le superbe plan Fife construit au chantier d’Hubert Stagnol, et d’autres habitués des évènements signés AYC comme Persephone, Cipango, Bilou-Belle, Lady Mone, Telen Ar Vor…

Attention, pour cette première édition, et afin de lui conserver un esprit chaleureux et convivial, une douzaine de yachts seulement sont prévus.

Pour vous inscrire, contactez Hervé Prat.

L’avis de course est téléchargeable ci dessous :

| Webmaster | Plan du site | Copyright Atlantic Yacht Club