Accueil > Français > KATAREE, après 7 transats à son actif...

KATAREE, APRES 7 TRANSATS A SON ACTIF...

jeudi 17 avril 2014

...KATAREE PARTICIPE AUX 150 MILLES DE SAINTE MARINE

Kataree est un yawl de 13,40m hors tout, construit à coté de Southampton, en face de l’île deWight, aux chantiers Port-Hamble Ltd, en 1959. Le chantier a disparu depuis, remplacé par une marina sur la Hamble River. L’architecte, Arthur Robb, un Néo-Zélandais installé en Angleterre, a fait un dessin classique, dans la manière de l’époque et dans son style personnel, aux formes tendues et déliées, marquées par une tonture très pure.

A la demande du propriétaire, qui voulait passer la barre de la Beaulieu River à toute heure de marée, le tirant d’eau est modéré, à 1,77 m, moins que l’usage des bateaux anglais de l’époque . En compensation, la largeur au maître bau a été accrue à 3,65 m, pour récupérer en stabilité de formes ce que coûtait la réduction du bras de levier du lest, sans alourdir les 4 tonnes de plomb, incluses dans les 13 tonnes de déplacement. D’où un bateau bien assis, aux formes arrières très porteuses, très sûr en conditions extrêmes. La réalisation a été particulièrement soignée, coque , hiloires et pièces maitresses en teck, membrures ployées en acacia ou chêne lamellé, serres en pin d’Orégon, roof en acajou, porques en bronze. Dès le neuvage, les mâts étaient en alliage léger.

En quarante ans sous 2 pavillons britanniques - l’ordinaire, le Red Ensign, et le pavillon royal, White Ensign, par l’appartenance au Royal Yacht Squadron - Kataree a navigué du Cap Nord au Cap Vert, du Vénézuela au Labrador, et traversé six fois l’Atlantique. Son nom original, Rapparee, a été altéré quatre fois pour atteindre le stade actuel, un mystérieux acronyme qu’on lui laissera en 2002, pour ne pas lui infliger la fois le changement de pavillon, et un changement de nom. Hervé Prat, conduit par Loïc Blanken, a racheté le bateau à John Power, de Cowes, qui en a été propriétaire pendant 22 ans. Sur deux hivers, 2002 et 2003, une grosse mise à niveau a été entreprise aux chantiers Stagnol à Bénodet : changement du pont usé, stratification du roof, dépose du lest et changement des boulons de quille, rénovation des aménagements, de l’équipement de navigation, installation d’un enrouleur.Le tout sans altérer, ni dans les matériaux, ni dans les lignes ou les volumes, le dessin du bateau. Sous son nouveau pavillon tricolore, Kataree a fait de nouvelles traversées sur les Açores et les Antilles, et pris part à la transat Classique Lagassé. A 55 ans, Kataree, est un exemple accompli de l’âge d’or du yacht classique.

Après 7 transats à son actif, Kataree au départ des 150 milles de Sainte Marine.

| Webmaster | Plan du site | Copyright Atlantic Yacht Club